DÉMARCHE &

VALEURS

 

L’ATELIER LUCILE VIAUD est un atelier de design et de recherche spécialisé dans la formulation de matériaux à partir de ressources naturelles et de coproduits issus de processus de transformation sur des territoires donnés.

LES COPRODUITS MARINS, RESSOURCE POUR RÉINVENTER LA MATIÈRE

Le projet pilote Ostraco, design halieutique est né en 2014 avec pour objectif de valoriser les coproduits marins bretons (coquilles, carapaces, arêtes, algues etc.) Dans ce cadre, deux nouveaux matériaux naturels et recyclables à l’infini sont nés : le plâtre de mer et le verre marin.

Aujourd’hui, l’Atelier Lucile Viaud duplique sa démarche sur d’autres territoires, régions marines ou non, avec toujours comme objectif de valoriser les ressources locales pour les transformer en matériaux d’exception puis en objets grâce aux savoir-faire artisanaux présents sur place. L’atelier Lucile Viaud propose des collections pour les particuliers à travers sa marque Ostraco ®, ainsi qu’un service de sur-mesure à partir des matériaux développés pour les professionnels.

 

 

LES COPRODUITS

Les coproduits de la filière halieutique (pêche & aquaculture) générés lors de la transformation alimentaire représentent 50% du tonnage initial. Carapaces, coquilles, arêtes, peaux, écailles, algues… deviennent des matières premières à valoriser.

L’enjeu de l’atelier est de proposer des voies de valorisations nouvelles pour les coproduits de la filière halieutique dans une logique, inhérente à toute démarche en design, de création de valeur. Transformer ces résidus marins en matériaux d’exception puis en objets par des savoir-faire locaux, tel a été le défi que la designer s’est lancé en 2014.

LES PARTENAIRES

Les collaborations sont l’essence même du projet. L’échange et le partage des connaissances, à la fois scientifiques et techniques, ont permis d’explorer de nouveaux champs et de prouver à quel point la transdisciplinarité est précieuse pour le design.

Grâce aux différents partenariats mis en place depuis 2014, avec IDmer, composiTIC, l’usine de Kervellerin, l’association du patrimoine des Abers ou encore le Cerfav, l’atelier s’est développé dans différentes directions tout comme les matériaux mis au point : leur capacité à être protéiformes permet aujourd’hui d’envisager un grand nombre d’applications.

DE NOUVEAUX MATÉRIAUX

En privilégiant les savoir-faire ancestraux et la fabrication en petite série, l’Atelier Lucile Viaud préserve toute la diversité rendue possible par la richesse des matières naturelles et par les techniques employées. Elle développe ainsi ses collections en fonction des espèces, saisons, provenances… et replace le matériau au cœur de l’objet.

SON FIL D'ARIANE EST DE DÉVELOPPER DES MATÉRIAUX 100% MARINS, NATURELS ET RECYCLABLES VALORISANT UN MAXIMUM DE COPRODUITS

SAVOIR-FAIRE & PATRIMOINE

La designer explore les liens entre recherche, design et artisanat dans sa démarche et prend conscience du rôle que le designer a à jouer dans la préservation de nos ressources naturelles et de notre patrimoine.

C’est dans une logique de valorisation des savoir-faire artisanaux du territoire, du patrimoine, des ressources naturelles… que l’atelier développe ses collections.

 

 

×
×

Panier