Du design pour la valorisation des co-produits de la filière halieutique

25 novembre 2014

La transformation alimentaire génère 50% de co-produits pour la filière de la pêche et de l’aquaculture. Coquilles, carapaces, arêtes, peaux… deviennent des « rebuts » à valoriser. Convaincue de la richesse de ces matières, je me lance dans la recherche de matériaux bio-sourcés à partir de ces co-produits.

La rencontre avec IDmer me permettra de préciser les catégories de co-produits disponibles et les besoins en terme de valorisation pour la filière !

Le déclencheur du projet ? Le cuir de poisson, valorisation intelligente de peaux normalement destinées à être transformées en farines..

×
×

Panier